vendredi 2 mars 2012

Comment composer des menus

Généralement, je prépare à l'avance le week-end les menus pour la semaine à venir.
Cette semaine... j'ai eu la flemme. Je savais que je n'avais pas mes filles et je me suis dit que ça ferait du bien à Chéri de se débrouiller lui aussi un peu en cuisine pour assurer sa subsistance !
Sinon, voilà comment je m'y prends, c'est une méthode qui me convient très bien mais peut s'adapter.

Pourquoi s'organiser ?
Parce que sinon, on rentre le soir chez soi après le travail et on se creuse la tête dans la cuisine en se demandant quoi faire qui plaise à tout le monde et qui puisse se préparer dans le temps imparti avant que tout le monde aille dormir et est-ce qu'on a tout ce qu'il faut et c'est stressant.
Parce que sinon, on fait les courses au jour le jour au lieu de ne mettre les pieds dans les magasins que le moins souvent possible.
Parce que ça coûte moins cher quand on peut sélectionner à l'avance des plats bon marché.

Comment s'organiser ?
En ce qui me concerne, je me trimballe avec une clef usb (le jour où je la perds, je suis mal). Et j'ai une liste de blogs/sites vg à explorer pas possible, donc une foule de recettes à disposition.
Sur cette clef, j'ai ouvert un dossier "Menus" que j'ai découpé en sous-dossiers :
- un dossier "Viennoiseries" : pour le dimanche matin principalement, diverses brioches, divers pains, diverses viennoiseries ;
- un dossier "Pâtes" : pour le lundi midi, après les courses, avant d'aller chercher les filles à l'école pour le repas, il faut que ça soit vite fait ;
- un dossier "Croques, gratins, galettes de céréales" etc : des petits plats qui plaisent aux grands comme aux petits, où on peut cacher des légumes sans en avoir l'air et faciles à faire ;
- un dossier "Dimanche midi" : ce jour-là, j'ai le temps de cuisiner des repas plus élaborés donc je colle là-dedans tout ce qui ressemble à un plat familial dominical ;
- un dossier "Crêpes et galettes" : parce que je suis d'origine bretonne, na !
- un dossier "Plat mercredi soir" : parce que je rentre plus "tôt" que les autres soirs le mercredi et que je peux cuisiner un petit peu plus donc ;
- un dossier "Quiches, pizzas" : pour y mettre les recettes de quiches, pizzas, au cas où vous ne l'auriez pas deviné, ce sont des recettes qui peuvent me convenir aussi pour le samedi soir ;
- un dossier "Desserts" : pour le dimanche après-midi et le lundi après-midi avec mes filles ;
- un dossier "Soupes" : j'ai tendance à faire des soupes les yeux fermés avec les légumes qui me tombent sous la main, donc quelques recettes qui changent sont les bienvenues, parfois avec des galettes de céréales ;
- un dossier "Tartinades" : depuis que j'ai commencé à en faire, j'adore ! En apéro ou pour remplacer des galettes, une tartinade sur du pain complet avec la soupe.
Jusqu'ici c'est tout, mais j'imagine volontiers que dès l'apparition des beaux jours, j'ouvrirai un dossier "Plats froids".

Ensuite, je prends mon bloc et je rédige les menus en tenant comptes des légumes de saison, en m'arrangeant pour mettre un plat plus cher et plus élaboré si besoin le dimanche, mais en essayant de faire simple le restant de la semaine - je bosse loin de chez moi. 

Exemple type :
Le dimanche matin, le plus souvent : brioche et jus de fruits.
Le dimanche midi : un plat familial.
Le dimanche après-midi : un goûter ou des glaces ou des crèmes.
Le dimanche soir : une bonne soupe et une tartinade sur du pain complet maison ou des galettes de céréales.
Le lundi midi : des pâtes ! Le repas préféré des filles, en général !
Le lundi au goûter : le reste du goûter du dimanche - si pas de restes, un nouveau dessert.
Le mardi soir : des gratins et de la salade ou des légumes.
Le mercredi soir : pizza ou quiche  avec salade ou légumes ou couscous ou lentilles ou galettes de blé noir.
Le jeudi soir : soupe et tartinade sur pain complet maison.
Le vendredi soir : soit un plat ramené du traiteur chinois (je rentre très tard), soit un plat extrêmement vite fait (style couscous cuit le soir d'avant + ratatouille en bocal ou pâtes au hachis végétal ou tortilla achetée toute faite + ratatouille en bocal + fauxmage).
Le samedi soir : croques ou gratin ou lentilles.

A partir de ces menus, je pioche dans les recettes recueillies sur le net et dans mes bouquins et dans mon imagination et j'établis la liste des courses. 
Comme nous ne sommes pas riches, chaque fois que je reviens de courses, je note le prix des aliments dans un tableau informatisé afin de suivre leur évolution. Ca occasionne des surprises : le supermarché près de ma gare augmente ses prix quasiment chaque semaine, de quelques centimes, mais quand même. Un autre supermarché de Sens a un bon rayon "bio" où je trouve des produits végans meilleur marché qu'à Biocoop et au supermarché de ma gare. Mais le Biocoop de Sens augmente rarement ses prix, de peu aussi, et il arrive que les prix baissent ailleurs que sur les fruits et légumes de saison ! Sans compter qu'on y trouve des promotions : les légumes un peu abimés pour les soupes, les fruits pour compote, les dates de péremption qui approchent, etc. 
Suivre le prix des denrées me permet aussi de sélectionner celles qui reviendront le plus souvent sur notre table. Ca peut avoir l'air fastidieux comme technique au premier abord, mais c'est celle qui me soulage le plus au quotidien.

Je me suis abonnée à certains blogs culinaires dont je reçois les mises à jours directement sur ma boîte mail. Sinon j'ai tout une liste de sites/blogs à explorer que j'ai casés sur un site de favoris en ligne. Bref, les sources ne manquent pas ! Au fur et à mesure de mes explorations, je mets les blogs que j'apprécie dans la colonne de droite de mon blog, dans mes promenades bloguesques, afin d'avoir une bonne liste de références. Et je travaille dans une bibliothèque où le rayon "Cuisine" est achalandé avec amour par une de mes collègues, sans compter les revues culinaires. Je copie/colle chaque recette sélectionnée dans un fichier que je range dans un des dossiers "Menus" sur ma clef usb, en indiquant l'adresse du site où je les ai trouvées - comme ça, si la recette me plaît, je sais qui remercier et citer !

Voilà comment je m'y prends... quand je n'ai pas la flemme !

Pendant que j'y suis, demain soir, je suis en VA-CANCES ! Des vraies vacances, c'est-à-dire que je ne vais pas chez moi ou chez ma mère, que je ne ferai pas la cuisine, ne rédigerai pas les menus, n'aurai pas à faire la lessive - le genre de vacances que je n'ai pas eues depuis 2 ans. Autant vous dire que je vais les savourer. Retour prévu vers le 12 mars, à bientôt !






7 commentaires:

  1. Moi aussi, je m'organise grosso modo à l'avance.
    Bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé ça casse-pieds au départ, mais maintenant que j'y suis habituée, je ne vois plus que le côté pratique. Comme les menus sont pré-triés dans les dossiers, ils sont plus rapides à rédiger.

      Supprimer
  2. wow!!!
    mais tu es un vrai chef de PME!! :)

    moi c'est le contraire: un gros bordel permanent et l'inspiration du dernier moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y aurait pas mes filles, je ne dis pas que je m'y prendrais pas autrement... Mais avec elles, et procrastrinatrice à mort comme j'ai tendance à l'être, je planifie !

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer